Quel est le domaine d'activité d'une mairie ?

Le respect de l'environnement communal

Pour que la commune bénéficie d'un espace public agréable et d'une qualité de vie appréciable, elle peut s'inscrire aux "Villes et Villages Fleuris". Il s'agit d'un label décerné aux communes les plus fleuries du territoire français. Chacune des communes françaises peut y participer, dans la mesure où le label est national et ouvert à chaque village et ville fleurie de France.

Pour avoir un label départemental, elle doit valider son inscription auprès du Conseil Départemental dont elle dépend pour ensuite être suivie et accompagnée par des spécialistes. Au niveau régional, la région attribue à la commune une, deux ou trois fleurs, puis, sélectionne les communes susceptibles d'obtenir le label 4 fleurs. C'est le Conseil national des Villes et Villages Fleuris (CNVVF) qui attribue le quatrième et dernier niveau du label fleur (4 fleurs) et qui, par la suite, coordonne le processus de labellisation.

Le rôle des conseillers municipaux

Lorsque le maire et l'ensemble des services municipaux votent les différents budgets de la ville, le conseiller municipal vient approuver et valider les comptes en fin d'exercice et décide des travaux à réaliser au niveau de la commune. Le conseiller municipal a également pour rôle de veiller au bon développement économique de la ville tout en participant à la conservation du patrimoine culturel communal. Il doit également créer les services publics municipaux nécessaires au bon fonctionnement de la ville et organiser les plans d'urbanisme en cours.

Il doit donc être dans la capacité à décider des différents travaux à effectuer pour que tous ces services fonctionnent parfaitement. En fonction des décisions politiques et des différentes orientations issues quelques fois de la démocratie participative organisée par le maire, les conseillers municipaux doivent effectuer leurs tâches selon les priorités décidées auparavant. Le Conseil Municipal vote et délibère les différentes décisions prises et, si elles sont majoritaires, elles se voient exécutives, sauf si le maire juge finalement qu'elles sont contraires à l'intérêt général de la commune.

Le maire, président du CCAS

Le CCAS est le Centre Communal d'Action Sociale. Bien qu'il s'agisse d'un établissement public disposant de son propre plan de financement, ses subventions viennent de la municipalité. Le maire, en tant que président du CCAS, a pour rôle de présider le conseil d'administration. Le Centre Communal d'Action Sociale a pour rôle de constituer les dossiers d'aide sociale pour les personnes à mobilité réduite ou handicapées, et de répondre aux besoins des personnes âgées qui ne peuvent plus s'alimenter seules, prendre soin de leurs maisons ou qui nécessitent des soins particuliers à domicile comme la livraison des repas à domicile ou la mise en place de télé-alarmes. Les attributions du CCAS comprennent également les demandes de logements sociaux (HLM) ainsi que les aides financières dépendant des logements sociaux (APL).

La police municipale

Le maire de la commune est également chargé d'assurer l'autorité principale des agents de police. Ces policiers municipaux assurent différentes missions locales et rurales et sont divisés en plusieurs catégories. La catégorie A contient les directeurs de police municipale, la catégorie B englobe les chefs de service de la police municipale, et la catégorie C réunit les agents de police municipale et les gardes champêtres.

La police municipale a pour rôle de faire respecter la loi dans la commune et de veiller au respect des règles de vie sur le territoire de la commune. Elle travaille en collaboration avec les administrés pour faire en sorte que les habitants se sentent en sécurité et rassurés près de chez eux. Pour ce faire, ils guettent avec bienveillance les différents actes malfaisants pour y mettre un terme. Ainsi, ils font diminuer les taux de délinquance dans les villes tout en luttant contre les actes d'incivilité au quotidien entre les habitants de la commune.